Le saut de puce de Steve Job de chez la pomme d’Apple (9 juin 2005)

Publié le 9 Juin 2005

Classé dans la série : « Divers et d'autres saisons »

Le loup est tombé dans les pommes : Steve Job (Etienne Boulot en France) le big brother de chez Apple a décidé d’équiper ses ordinateurs de puces Intel (untel en France)…
Il met un pied – Il saute même à pied joint – dans le monde obscur, partagé et vérolé du pécé
Il retourne brusquement sa veste imperméable – un macintosh bien sûr. (Ha ! Ha !)
Et Guillaume Untel a mis son trait d’arbres à lettres en plein cœur de la pomme.
Et Untel C’est pas un con pote de pomme maintenant.
Le Long Horn Bill Gates (Guillaume Portes en France)  se demande maintenant s’il ne va pas arrêter de manger à tous les râteliers.
Le pingouin Linux (Linux en France) commence à girouetter sur ses banquises claires.
Le tigre Etienne Boulot envoie aux pelotes l’éléphant IBM (Le grand bleu en France) et ses puces de carte mer trop chaudes.
Notre bon vieux éléphant de son côté se console – de jeu – en allant flirter avec les samouraïs de chez Sony et Nitendo, et… Microsoft.
Il y de l’orage dans l’air et des grandes manœuvres qui se préparent dans la jungle opulente et sans pitié de l’informatique…
ça va bientôt saigner…
Parce qu’on y comprend plus rien à rien…
Le loup connaît bien les puces – Il en est plein – et il sent que ce parasite, indispensable maintenant à l’homme moderne, évolue rapidement comme tous les insectes – et virus d’ailleurs – surtout qu’il est choyé et chouchouté par une horde de généticiens frénétiques, fanatiques et pleins aux as.
Le grand mage-loup et auvergnat Ramafouchtra sent venir la révolution des puces et tomber des têtes et des empires.
Ecoutez le prophète :
Ainsi parlait Ramafouchtra :
Le grand éléphant bleu qui tôt chie bas, fientera de la compote de pommes compact(e) sur le tigre
Et copulera avec un Long Horn pas net en faisant le clone.
Il portera à tire Dell le grand samouraï Rola Moto, armé de sa hache paix et de sa houlette picarde.
Le pingouin qui n’est pas manchot ni gogol matera la scène en branlant de ses mains digitales le léopard.
Tandis que dans les champs que le sage aime, le bien mielleux taureau bullera pendant que l’atome sonnera le glas du seul micro sauf.
Les puissantes puces nouvelles arriveront – en procession,   brandissant leur bâton de joie.
Les quatre mères seront éplorées dans les bus et les ports de l’US bay où rien ni personne ne console.
Je vois se former des alliances insolites, insolentes et insolvables…
Je vous promets des jeux, du pain et du sport…

Accrochez vous à vos claviers les petits loups, ça va secouer.

Petit jeu : Dans vos commentaires, listez tous les noms connus cachés dans la prédiction de Ramafouchtra – il y en au moins quinze -
Le gagnant aura droit à une surprise !

Fin de loup.

Repost 0
Commenter cet article