Du pain, du vin, des jeux, du cirque, des saunas et du pognon

Publié le 6 Juillet 2005

Classé dans la série : « Divers et d'autres saisons »

Pendant que nos VRP franchouillards, armés de baguettes et de litrons, serraient goulûment (et en vain) les pinces – apparemment pas assez bien graissées – des membres du comité olympique, un athlète français, Ronald Pognon, battait le record français du 100 mètres.

Un sportif qui s’appelle Pognon, ça vaut son pesant d’anabolisants…

Surtout qu’il a couru le 100 mètres en 9,99 secondes : On dirait un prix sacrifié et attrape gogo de chez Hyper Solde.
Bravo à lui quand même.
Moi, je ne fais pas mieux même quand j’ai très envie de pisser.

Surtout que l’athlétisme, qui est le sport le plus vieux du monde, n’est pas le plus pourri de tous et ce n’est pas lui qui rapporte le plus de pognon, bien qu’en l’espèce, il fasse gagner des Ron.
Ceci étant le plus vieux métier du monde permet lui aussi de gagner du pognon avec son corps, mais ce n’est pas une discipline olympique… (préolympique peut-être ?), mais il y a moins de monde et surtout, moins de pubs…

Il y a toutefois des sports plus rigolos sur notre bonne vieille planète : L'Estonie a récemment remporté le championnat du monde de portage de femme, organisé en Finlande.
Voilà un sport intéressant : Dans cette course d'obstacle de 253 mètres, un homme doit porter une femme, pas nécessairement son épouse, à travers une piscine et des haies. La femme doit peser au moins 49 kg.
Le gagnant gagne le poids de sa partenaire en bière…
Voilà une belle synergie de couple !

Après le MEDEF, la mixité gagne le sport maintenant et après l’ordinateur et le téléphone, on invente la femme portable.
A l’instar du rasoir, de l’appareil photo et du DVD, le (ou la) partenaire jetable a toutefois déjà été inventé(e) depuis longtemps…
Le nain jetable aussi d’ailleurs.

Autre curiosité sportive, le championnat d'endurance en sauna, organisé fin juin, à Dolle en Allemagne : Cela consiste à tenir le plus longtemps possible dans un sauna surchauffé à 110 degrés Celsius…
Il faut vraiment être givré.
Le champion du Monde est un Finlandais qui a tenu quelques 17 minutes ; mince alors…
C'est un coup à fondre les plombs...
Bon, pour les spectateurs ce n’est pas très intéressant comme partie : ils se font un peu suer d’ailleurs…

Fin de loup

Repost 0
Commenter cet article

nene 16/03/2005 11:56

répondre au question sur le cirque