Lagans d’équinoxe

Publié le 20 Mars 2011

Réédition d'une note publiée la première fois le 20 mars 2006.

J'ai laissé les commentaires de l'époque.

 

MilletPrintemps.jpg
Ainsi, en ce 20 mars, le soleil, notre étoile, est en son point vernal.

Pile-poil.

Tout le jour, notre planète sera illuminée du pôle Sud au pôle Nord.

Le jour vaudra la nuit, c’est l’équinoxe vernal, celle du printemps, car c’est le printemps.

La grande horlogerie planétaire et stellaire en rajoute alors avec gravité et surtout avec gravitation.

La lune, satellite de la Terre, tourne autour d’elle et la Terre tournant sur elle-même tourne autour du Soleil.

Ce petit manège universel et inexorable fait bien marrer les océans qui se gondolent tant qu’ils peuvent.

Ils sont aspirés soit par l’étoile soit par le satellite et vont et viennent pensifs sur leur littoral.

Flot et jusant apportent puis, figent ou emportent toute fortune de mer et sur l’estran, l’océan étale alors d’étranges aubaines.

Des Lagans de faune, de flore, des lagans d’artefact et d’épaves laminés et maintes fois ressassés : algues, écume, crabes, bois, cordes, immondices innommables, cachalot, ferrures, coraux lessivés, couteaux, coquillages inhabités, sacs, corps de noyés, laminaires, branche, plumes, écailles, squelettes, galets et tutti quanti.

Au jusant, le monde volatile et tapageur des mouettes s’égaye et se régale des miettes marines et des malheureux prisonniers de flaches frémissantes ; autour, le sable est moulé en rides gorgées du bouillon particulaire : l’océan y scella sa présence et atteste de son grand labeur.

Plus loin dans les terres, c’est la grande marée végétale du plus noble équinoxe : un sang minéral et sirupeux afflue dans les troncs et les branches.

Il vient des tréfonds de l’humus et des terreaux nappés de tous les automnes et des hivers alchimistes.

Il rêvera de s’élancer vers le ciel sidéral en jaillissant de bourgeons, de feuilles, de fleurs puis de fruits.

Ainsi, l’ordre est donné aux cycles universels tournoyant inexorablement dans leurs cercles vertueux et millénaires pour que l’ordre vénérable de toute chose soit comme toujours et à jamais.

Bientôt, une jeune abeille étourdie, éblouie, perdue viendra se poser sur mon épaule ; elle se lissera un instant les antennes puis repartira vers de nouvelles aventures mieux parfumées.

Les araignées sortent en pandiculant de leur hamac duveteux et se dirigent vers la jeune lumière en bayant.


C’est le printemps…


Illustration : Jean-François Millet (1814-1875) Le printemps. Musée d’Orsay, Paris, Europe.


Fin de loup

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Divers et d'autres saisons

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Tippie 27/03/2011 14:53


Tu remarqueras qu'il m'aura fallu (c'est bon ça, grammaticalement parlant ?) pas moins de QUATRE ans et donc 3 ré-éditions (?) avant que je ne puisse enfin dire ici... à l'heure: "Ah oui, tiens,
c'est le printemps!" :)

(Et encore, il s'en est fallu de peu. Il faisait encore -3 cette nuit...)


Martin-Lothar 28/03/2011 20:10



Tippie : tu as le temps, toi qui n'a si peu de printemps...



Tippie 04/04/2010 21:29


N'empêche qu'il est ENCORE en r'tard !! (Dediou!)


Martin-Lothar 11/04/2010 20:08



Tippie : En retard ? Le printemps n'est pas un roi, ni un saint, ni un empereur et sa ponctualité sera notre politesse ou notre vulgarité ou ne sera plus.



Giovinetta 28/03/2010 20:14


et en général tu as la gracieuseté de nous faire partager des choses plus que belles :)
je suis heureuse de ces découvertes, c'est pas le grand Palais et Turner ni Amsterdam (que j'ai déjà visité) mais cela ouvre le quotidien


Martin-Lothar 28/03/2010 20:56


Giov : C'est fait pour ça les blogues, non ? (Bises)


muriel 24/03/2010 15:09


Rooooh ce qu'il est beau ce tableau! Il a un côté "extrait de rêve" ou conte de fée je ne sais pas.


Martin-Lothar 28/03/2010 20:09


Muriel : Il n'est pas beau, il est plus que beau. (Du moins, c'est mon avis)


hugues montargie 24/03/2010 12:58


blog intéressant. Continue


Martin-Lothar 28/03/2010 20:03


Hugues Montargie : A près de cinq ans de blogue, je continue ou pas. C'est mon problème en fait. Non ?


Giovinetta 24/03/2010 00:19


très bizarre : quand j'ai ouvert les commentaires j'ai vu apparaître le mot éoliennes et j'ai beau scruter les lignes... disparu ! intrication d'une autre page ? une autre dimension à l'ouverture ?


Martin-Lothar 28/03/2010 20:01


Giov : Une éolienne ? Etrange et bizarre... Je n'y suis pour rien hein ! C'est quoi la marque de la moquette que tu fumes ? (Bises)


Giovinetta 24/03/2010 00:15


en plus illustration dont la palette et la transparence sortent de l'ordinaire...


Martin-Lothar 28/03/2010 19:59


Giov : C'est, à mon goût, un des plus beau truc jamais peint. Mais c'est mon goût, alors...


Monsieur 21/03/2010 12:48


Vous avez bien raison de considérez ceci comme une réussite car c'est absolument superbe. Puis-je apporter une réserve minime cependant? C'est très personnel, mais je ne pense ni ne crois pas à
l'existence d'un monde à l'ordre immuable. On s'ennuierais, autrement...
Très bon printemps à vous, vous avez, comme d'ordinnaire, tout mon respect et mon admiration.


Martin-Lothar 28/03/2010 19:58


Monsieur : Bonne réserve en fait (même si je n'ai jamais dis le contraire). Rien est immuable, surtout pas notre bon vieil univers, plus jeune que jamais. Heureusement en plus hein ! parce que
sinon, qu'est-ce qu'on s'ennuierait !


Berthoise 20/03/2010 23:18


J'aime bien le printemps.


Martin-Lothar 28/03/2010 19:54


Berthoise : De nos jours printaniers ou pas, on fait ce qu'on peut, non ? Alors aime.


Tippie 22/03/2008 20:37

Pétard, en plus on s'fait engueuler ! :op

Des bises!

Martin-Lothar 23/03/2008 00:09


Tippie : Pff! On rigole hein !


Tippie 22/03/2008 00:12

En bayant?

Martin-Lothar 22/03/2008 00:23



Tippie : Tu as fait la même remarque que Giov hier. Vous irez au coin toutes les deux car je vais faire une note pour préciser ce point que j'avais déjà évoqué hein !



Tippie 22/03/2008 00:11

"(Pfff ! Fais suer le printemps quand il n'est pas la a l'heure !)"

Preuve en est : c'est la deuxième année que le printemps est -en retard-.

C'est un scandale! Mais que fait la police?!

Martin-Lothar 22/03/2008 00:25



Tippie: J'ai quand même vu fleurir grave vers le 5 mars hein !



Giovinetta 20/03/2008 23:20

juste une précision : si tu veux vraiment te décrocher la mâchoire, il vaut mieux bâaaaailler car malgré le Bayou, le y vaut deux i et fait bêêêh !
mais je suis sûre que tu avais déjà remarqué.

Martin-Lothar 22/03/2008 00:33


Giovinetta :  Toi, tu vas te faire engueuler grave par le loup hein ! (Note à suivre !)


Giovinetta 20/03/2008 23:03

oui c'était une bonne idée de ressortir cette note. Et j'ai bien aimé également le ton de tes deux suivantes, donc plus récentes de 2 ans, ta façon de décrire.
Tu te bonifies avec le temps ;)
Merci pour les liens sur les abeilles !

Mlle Beulemans 20/03/2008 17:35

PRECISION A PRAX:
Ce printemps-là, c'était il y a 2 ans!
Ceci étant, le printemps en 2006 avait débuté pour moi 2 mois plus tôt, même si je ne le savais pas encore, et depuis, c'est tous les jours le printemps!

Prax 20/03/2008 09:52

C'est pas mal aussi de repasser derrière des commentaires d'il y a un an : c'est le cycle du temps sans cesse recommencé.

Tippie 22/03/2006 21:50

On s'y croirait presque... (Pfff ! Fais suer le printemps quand il n'est pas la a l'heure !)

Tippie 22/03/2006 21:50

Fait...

myrtille 21/03/2006 19:48

Oh non, m...., parle pas de malheur !

STV. 21/03/2006 10:07

Ouais. C'est bientôt Noël.

Philippe Gras 21/03/2006 08:40

Les plus grandes marées d'équinoxe ne se situent pas à Saint Malo, mais quelque part ailleurs, en mer du Nord. J'ai su où, hélas la mémoire me fait défaut. Granville en revanche, dans le même bassin, occupe la seconde position.Ce qui veut dire que le jusant à Saint Malo est également très impressionnant, et vaut le coup d'oeil assurément !Si vous avez l'opportunité depuis Granville ou Saint Malo, de vous rendre en bateau dans les îles Chausey, qui forment avec les deux villes la pointe d'un triangle en Manche Ouest, vous ne le regretterez pas : en l'espace d'une marée, vous avez la chance de découvrir 2 paysages complètement différents. Splendide !Découvrez l'actualité en vers et contre tout sur http://poactu.canalblog.com/

Bluemoon 21/03/2006 08:20

Le printemps t'inspire, Martin. Quel texte magnifique ! Et vibrant d'émotion tout en ignorant la facilité sirupeuse. C'est beau, ça claque comme une voile, ça illumine le matin. Merci et Bravo. Bises

Georges Bize 21/03/2006 02:35

Il n'est pas question que je m'ouvre un blogue journalier personnel... comment pourrais-je écrire de cette façon avec autant de facilité. L'on dirait des lignes tirées de ''Histoire de PI''. Je démissionne. Je retourne dans les bois... HHHHHHHHHHAAAAAAAAA NON UN LOUP ENCORE!Bize

Sissyneck 20/03/2006 22:33

C'était pas trop tôt! Il était temps qu'il arrive celui-là!

Doudou Janis 20/03/2006 22:22

EQUI = EGAL NOXE = NUITLES JOURS ET LES NUITS SONT D'EGALES DUREES.Les plus grandes marées d'Equinoxe en Europe sont visibles à st Malo, je vous conseille d'aller y passer un week end en amoureux (ou pas)à ces périodes, vous ne le regretterez pas. Ormis les vagues qui dépassent les immeubles et fouettent les murs burinés de l'Intra-Muros, vous serez sous le charme de la ville o% Chateaubriand est enterré. Foi de Doudou Janis, Corsaire Malouine de naissance et fière de l'être.

Crooke 20/03/2006 21:57

C'est bon cette note. On la humerait presque, en fermant les yeux.C'est le printemps.