Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Martin-Lothar

Vous n’en avez sans doute rien à brosser, mais… (Saison 2 / épisode 2)

5 Février 2006 , Rédigé par Martin-Lothar Publié dans #Bloguerie

Résumé des épisodes précédents : Notre héros, ML, autiste de l’informatique, découvre les blogues en janvier 2005. Il se passionne pour cette planète où sont jouées de bien étranges pièces animées par des inconnus à pseudonyme. Il se rend compte alors de la très grande variété des blogues et bien souvent, de leur belle qualité.
Il se trouve un pseudo, au hasard, et se lance dans le grand art du commentaire bloguien. Il est tenté par la création d’un blogue.


Bon, nous sommes vers le 15 avril 2005
Sur 20Six comme sur d’autres, il y a le truc intitulé : « Créer votre blogue en un coup d’œil »
Je clique bêtement, tel le bœuf internaute moyen.
Je reçois le message du serveur : « Bienvenue machin, vous êtes enregistré, votre mot de passe est… Etc…
Commence alors un parcours du combattant que tout le monde connaît et qui est plus ou moins compliqué selon le serveur de blogues utilisé.
Patiemment, je réponds à toutes les questions et remplis les case comme il faut…
Il faut donner un titre au blogue : Euh… Ouais… Euh… Ouais…
Je tape enfin (2 heures au moins de réflexion intense) : « Le blogue de Machin »
NDA : « machin » est le pseudo que j’avais alors.
Vous admirerez l’originalité débordante du mec (c’est vrai que je commençais à en avoir marre !)
Vient le moment de choisir les formats, les polices de caractères, les couleurs et le tutti quanti : Je choisis tout par défaut… On verra plus tard… Eventuellement.
Je clique sur « prévisualisation »
Bon, ça va.
Bon si ça va, ben y’a plus qu’a faire hein !

Il faut poster la première note ou du moins un truc qui fera office de première note pour voir.
Bon, restant dans l’originalité, je tape le texte de la première note (pour voir) qui est :

« Ceci est un essai »

Tout le monde a fait ça et je hurle de rire (sympathiquement) quand, sur la page d’accueil de Canalblog, je lis ce genre de « résumé » !
A vrai dire, j’ai toujours envie de me précipiter sur ce blogue pour poster un commentaire plus ou moins obligeant !
Je peaufine donc le chef-d’œuvre quelques minutes : Titre « Essai », texte « Ceci est un essai »

Et puis, il y a le moment angoissant, stressant, magnifique : Cliquer sur le « Poster et Publier » !!!!!
Je clique donc.
Ça mouline un peu puis ça part !
Je me précipite sur la page d’accueil de 20Six : Rien
Je rafraîchis la page : Rien.
Je rafraîchis une deuxième fois : Rien.
Je rafraîchis une troisième fois : Rien.
Une quatrième fois : Miracle, splendeur cosmique et universelle !
Je vois apparaître enfin dans le fil des publications : « Le blogue de machin, Essai »
Quelle émotion !
Quelle joie !
Quelle grande nouvelle enfin sur cette planète !
Mon blogue est affiché ; oui c’est mon blogue à moi, Messieurs Dames, le blogue de chez Mapomme ; mon blogue peut-être lu par le monde entier ; tous les humains branchés peuvent enfin lire et connaître la grande nouvelle du prophète Machin : « Ceci est un essai »

Je me précipite sur ma chaîne stéréo, fait avaler un CD par le lecteur, et pousse à fond l’antique ampli Marantz qui crache alors de ses 2 fois 100 Watts (efficaces) le chœur d’entrée de l’opéra « Judith triomphante » d’Antonio Vivaldi !
Pour ceux qui ne connaissent pas, je peux vous dire que ça déménage !
Mes voisins du dessous et de dix ans ont été alors prévenus qu’il m’arrivait quelque chose de grand, car habituellement, je fais toujours péter la Judith à fond la caisse quand je suis fier de moi ou pour un heureux évènement ! (1)

Je clique alors sur le lien et découvre le chef-d’œuvre…
Je le contemple pendant plusieurs minutes – dans une béatitude - conne et sainte - avant de me rendre compte enfin de l’inanité, de la débilité et de la nullité de cette première note !
En trois cliques, la note a disparu…
Ouf !
Mais il se peut que certains l’aient lue !
Morbleu !
J’arrête la Judith dans sa foulée.
Ventre-saint-gris !
Mille sabords !
Bordel de merde ! La hoooooooonte !
Heureusement, le lendemain, je ne constate aucun commentaire, aucun message ou aucun « bonbon » qui est l’appréciation que l’on peut attribuer sur 20Six à une note commentée ou pas.
Ouf !
Je publiai alors une seconde note avec une photo (pour essayer) et qui donnait ça :

ph174

« C’est con un nuage, mais c’est beau un nuage »


Le vide sidéral qui a suivi la publication de ce second billet (pourtant génial, vous en conviendrez n’est-ce pas ?) et quelques autres problèmes et préoccupations, ont fait que j’ai alors laissé complètement tombé – mais complètement, hein ! – ce blogue et ceux des autres pendant plus d’un mois.
Jusqu’au 22 mai 2005…

NDA : (1) En plus moderne, il y a aussi « Confortably number » de chez Ze Pink Floyd (Album Ze Wall) ou encore « Lindbergh » de Robert Charlebois (à fond la caisse aussi, bien sûr !)

Fin de loup

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ab6 06/02/2006 17:44

Ah le nuage con, c'est du grand art, c'est vraiet puis quel suspense cette Histoire du Blog !

STV. 06/02/2006 16:19

Toi aussi tu fais dans le feuilleton à épisodes ? ;) Ta seconde note faisait en effet trés Lewisienne. Mais jusqu'où ira-t-il ?

Monsieur Camille 06/02/2006 14:35

Ouaip, j'aime bien le nuage. Il est cool.Idée de blog : "au nuage qui fume"Un blog écrit uniquement en minuscule.Pour ce qui est du contenu...Tout le monde s'impatiente pour la suite, moi pas. Au rythme auquel tu postes, c'est étonnant que la suite n'ait pas été publiée avant ce post-ci.

Mlle Moi 06/02/2006 02:06

C'est combien, la gestation, chez les loups? :)(t'es en train de changer de pseudo, je sais pas si c'est fait exprès, je le signale au cas où :D )

Sigmund Freud 05/02/2006 23:39

Tu es vraiment un nuage ! (MDR)

lewis 05/02/2006 23:35

Martin, ta première note (la deuxième en fait, celle du nuage) est extraordinaire. Si belle qu'on dirait du Moi.

Sigmund Freud 05/02/2006 23:31

Crooke : t'as pas fini de pêter des câbles !Tippie : On se calme, on est pas à ton hôtel là !Amarante : Arrête de fantasmer STPVenilla : Tiens encore une adepte du manuel de Survie !George Bizet : Oui, c'est le Charlebois de chez toi. Tiens, je vais te demander des nouvelles de Paul Piché (que tu as cité récemment d'ailleurs ?)Werewolf : Tu peux t'accrocher mon vieux ! Mon Marantz PM 52, je l'ai mis dans mon slip ! Ça tient chaud en plus !!!!! Quoique Scott, c'est pas de la merde non plus hein ?

wwerewolf 05/02/2006 23:17

mon Scott contre ton Marantz...non? bon!

Georges Bize 05/02/2006 22:51

''Rorbert Charlebois'' c'est ti pas un gars de mon pays de neige?? Pas pire...

venilia 05/02/2006 22:27

Le papier des nuages aux murs !Un pseudo ???

Amarante 05/02/2006 22:04

le résumé des dix dernières années de diffusion des Feux de l'amour par Sissyneck. Quel suspense !

Tippie 05/02/2006 22:02

La suiiiiiiiiiiite!!

Crooke 05/02/2006 21:41

"Lindbergh" de Charlebois pour une victoire? ah ben tiens j'y aurais jamais pensé.;DSinon : tu fais vraiment péter les cables de ma sainte patience, tiens... et que au moment où je me disais "chouette, il va enfin créer son blogue", tu nous met face à un leurre vide et vain.Méchant.