End of wolf

Publié le 26 Juin 2006

Classé dans la série : « Blogue de survie »

L’excellent Brad Pitt Deuchfall (en lien aussi à droite, pub) entreprend la traduction des notes de son blogues dans diverses langues, dont le Chinois.
C’est une belle initiative et un vaste projet.

Toutefois, la traduction est sans doute l’art le plus difficile au monde et même le texte le plus simple peut perdre pas mal de leur saveur en passant pas ce truchement.
Bon pour Brad, je ne me fais pas trop de soucis car grosso de chez Modo, l’intérêt de ses textes réside plus dans l’originalité des personnages et des histoires et l’étrange quotidien dans lesquels ils évoluent (ou pas) que dans le vocabulaire, la syntaxe ou la construction des phrases.
Ceci étant, les étrangers qui ne sont pas francophones ne pourront en aucun cas apprécier le calembour laid (que je viens de découvrir, d’ailleurs, je suis un peu lourd parfois) de son pseudo et qui est absolument intraduisible et difficilement explicable à un chinois moyen par exemple, voire un Allemand.

Pour ce qui concerne mon blogue, je renonce par avance à en traduire les notes qui sont farcies de jeux de mots, de calembours bons (ou pas) ou encore de locution plus ou moins déviées de leur signification originale.
J’ai d’ailleurs été conforté dans cette position en découvrant la traduction en Anglais par Monsieur Google d’une de mes notes demandée par un de mes visiteurs américains.
Ce pauvre ricain n’a pas dû être déçu du voyage, hein !
Moi, j’ai hurlé de rire !

J’ai refait l’expérience aujourd’hui et j’ai constaté par exemple que la phrase récente : « Je m’en foutrais comme de ma première chaussette si » devient en Anglais : « I foutrais myself some like my first sock if »
Bon Monsieur Google est bien sympa, mais il y a beaucoup trop de truc qu’il ne pige pas.

Mes « hein » de ponctuation onomatopéique sont absolument ignorés…
Quant à mes « Fin de loup » elles deviennent « End of wolf » ce qui pour un lecteur anglophone est en l’état inexpliqué et inexplicable.
Le traduire par « hunger of wolf » (faim de loup) aboutirait à peu près au même résultat…

Pour ceux qui n’ont pas encore fait cette expérience terrible, il suffit d’aller sur les outils de traduction de Google :
http://www.google.fr/language_tools?hl=fr
Et dans la dernière case en bas, il faut entrer l’adresse de son blogue en prenant soin de sélectionner la langue (Anglais ou Allemand)

C’est une rigolade assurée.

End of Wolf (Pfff !)

Publié dans #Bloguerie

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

farf 27/06/2006 08:59

Comme quoi, j'ai encore un bel avenir professionnel devant moi... :-)

Doudou Janis 26/06/2006 23:12

Si vous lisez la note ainsi que le lien "article" peut être aurez vous le même doute que moi. En meme temps cette personne semble être un ou une sacrée manipulatrice d'esprits bloggueurshttp://keiser.over-blog.com/article-1601578-6.html

Mlle Moi 26/06/2006 23:11

Je crois qu'à la suite de cette note, il y avait eu des rumeurs selon lesquelles il s'agissait d'amelie nothomb, mais j'ai pas suivi assez pour savoir le résultat des courses..

Doudou Janis 26/06/2006 23:08

je suis allée chez lui par hasard hier et je suis tombée sur une vieille note de janvier intitulée COMING OUT. Si j'ai bien suivi mais peut être que depuis il y a eu des COMING IN Brad est une femme, beaucoup plus agée que 15 ans, et qu'il nous a tous enfumé, dérouté. Meme si c'est une fille, elle a du talent mais j'aime pas me faire rouler comme ça..... Je vais retrouver la note pour ceux qui ne suivent pas au jour le jour ce blog extra.

laouenanig 26/06/2006 21:50

Pourquoi pas, il y en a bien pour ceux qui prennent des vessies pour des lanternes.

Roxane 26/06/2006 21:11

Traduire, c'est trahir un peu...