Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Martin-Lothar

Rune — Les cons — Les Tontons Flingueurs — Michel Audiard

22 Décembre 2018 , Rédigé par Martin-Lothar Publié dans #Histoires d'Histoire, #Runes, #Le manuel de survie, #iCuls & haïkus

Lino Ventura

Lino Ventura

« Les cons ça ose tout ; c'est même à ça qu'on les reconnaît. » 

(Michel Audiard, Les Tontons flingueurs)

 

Note : en nos temps pagailleux ou enfin quantiques de Gilles et John, de Mickey trompeur, de Macarons aux hormones frelatées et autre bonne et rouge, il serait bon de voir ou revoir « les Tontons Flingueurs » un film franco-germano-italien, réalisé par Georges Lautner en 1963,  scénario d'Albert Simonin, dialogues de Michel Audiard.

Certes, c’est de la série B, voire Z+ (comme Zorro) dont on peut à la fois ne rien et tout dire, mais à mon humble avis, ce film dépeint superbement avec un humour à jamais oublié, toute cette société des « sixteens » franchouillardes, une époque où les mafieux, parrains, brigands, politiciens, chenapans, bourgeois, voyous, journalistes, pirates et autres anarchistes de mes deux, gardaient toujours une certaine dignité, voire une classe certaine dans leurs méfaits notoires ou pas.

Cette rune, cette tirade « Les cons… », de Michel Audiard, peut être aujourd’hui promue en maxime, voire en adage.

Dans le film, elle se situe dans la « surprise partie », peu avant l’hilarante scène de la cuisine, elle aussi décorée d’une autre poilade verbale (« Touche pas au grisbi, salope ! » — maître Foliace, Francis Blanche) et elle est prononcée par Fernand Naudin (incarné par l’inénarrable et regretté Lino Ventura), à l’arrivée inopinée des frères Volponi (Bernard Blier et Jean Lefebvre) 

ils font des gens bons en bas cons

c’est toujours abscons

ah les cons

Quizz : un musicien baroque est entendu et nommé dans ce film : le premier ceusse qui le mentionnera par commentaire aura droit à un cadeau du père Loup Noël !

 

Illustration : l’acteur Lino Ventura (1919-1987) en 1961, ex-catcheur et fondateur de l’association « Perce-Neige » https://www.perce-neige.org

 

Fin de loup

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bloumeroque 26/12/2018 19:18

Le cadeau du Père Loup Noël pour Correli & Magne, était-ce la torréfaction de Kafka ? ;-)
La solution de la prochaine énigme pourrait convenir -- paresse intellectuelle, quand tu nous tiens...