Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Martin-Lothar

Le meilleur veut toujours

7 Janvier 2018 , Rédigé par Martin-Lothar Publié dans #Bloguerie, #Divers et d'autres saisons, #Le manuel de survie, #L'Omekilekon

Le meilleur veut toujours

« Le meilleur veut quand le pire rouette »

(L’Omekilekon, Livre MMMMMMCM, verset 88888)

 

Ce matin, j’ai reçu une maille de la très sympathique et efficace équipe d’Overblog m’informant que mon blogue de chez moi avait atteint l’âge antique de 10 ans sur leur agréable plateforme éponyme.

À vrai dire, ce blogue croulant de vide et d’abandon, né sur Canalblog en 2005, aura 13 ans en mai, ce qui en rajoute un max dans sa dimension « préhistorique » comme on dit sur les Fesseboucs des gens à la page de Monâme de Maintenant.

C’est un truc à vous foutre un bon coup de vieux tout ça, hein ?

Des bornes à vous les faire toutes dépasser ou du moins, des limites à se bouger le postérieur bon grain, mal gré.

J’ai ainsi, en guise de vœux, deux très mauvaises nouvelles à vous annoncer : j’ai d’une part abdiqué de ma fonction de futur empereur de l’Univers et d’autre part, je souhaite ardemment mettre ce blogue plus à jour au jour le jour.

Bref du changement à venir sur ce site bientôt centenaire.

Désolé.

Sachez tout de même que je n’ai cure de mon abdication d’une fonction que je revendiquais depuis des millénaires étant donné le peu de voix que j’ai récoltées aux dernières élections du Conseil Interstellaire Universel : 49,99999 % des votes — ce qui est certes un score largement plus élevé que certains présidents sur certaines planètes, mais qui ne constitue pas une majorité sérieuse.

Je ne peux vous dire — clairement — qui, au dernier solstice, a été élu « Empereur de l’Univers », mais maintenant que j’ai plus de temps, j’espère vous distiller tous ces secrets par des billets de plus en plus fréquents.

Je pense que certains lecteurs de tout sexe, poil, âge et horizon se demandent pourquoi illustrer mes propos d’une image de cure-dents : ils le sauront bientôt (si l’ex futur empereur de l’Univers que je reste et mon patron que j’ai encore me le permettent).

Cela étant, je vous souhaite à touttttesttttseeesss.e.s, et à tous les vôtres, une adorable année 2018 et plus longtemps, si c’est possible.

 

Fin de loup (ça, ça ne changera pas, plutôt crever, tiens)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article