Quinze mille coms sous les yeux

Publié le 19 Mars 2016

Quinze mille coms sous les yeux
« Ceux qui écrivent clairement ont des lecteurs ; ceux qui écrivent obscurément ont des commentateurs » (Albert Camus, Actuelles)
 
Je sors enfin de ma torpeur hivernale (plus philosophique que météorologique, du reste) pour vous signaler un événement ayant affecté, mon blogue quantique et lascif de bientôt onze ans : un quinze millième commentaire au compteur...
Autant je me méfie depuis des années de toutes les statistiques bloguiennes avec leurs nombres plus qu'irrationnels de visites ou autres pages vues par des capitaines sans âge, autant ce chiffre de 15 000 est vérifiable, sachant que je n'ai supprimé jusqu'à maintenant qu'une infime poignée de commentaires parce ce qu'en doublon ou de réclame et que ça ne fait pas même deux ans que mes propres (et trop rares) réponses aux commentateurs incrémentent ce compteur.
Bon d'accord, je suis loin des centaines de commentaires journaliers (et crétins ou pas) que subissent bon gré, mal gré certains blogueurs superstars, mais je me permets de vous faire part de ma fierté de ces 15 000 messages dont la plupart sont toujours fort à propos, concis, intelligents, élégants et souvent pleins d'humour. La classe quoi !
...
Et s'en tenant à la citation en exergue d'Albert Camus, si l'on a les lecteurs et les commentateurs que l'on mérite, alors on est un blogueur comblé !
...
Or donc et subséquemment, je remercie Théophraste, mon quinze millième (et nouveau) commentateur (lire son commentaire ici) que je ne connais ni de rêve, ni du vert Adam, mais à qui je ne peux refuser (quand bien même il ne me l'a pas demandé) de mettre son blogue "ThébaïdeNews" dans ma liste de liens en vous invitant, bien sûr, à aller le lire et le commenter (ou pas)
...
Voilà.
...
Je t'aime les blogues et à demain (c'est le printemps, va falloir botter l'iCul)
 
Fin de loup

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Bloguerie

Repost 0
Commenter cet article