ICul de Junon et de juin consécutivement

Publié le 9 Juin 2015

ICul de Junon et de juin consécutivement
En juin, Jeanne Gémeaux et Jean, son frère jumeau, débarqueront sur une plage normande du tonnerre de Brest où jadis Madame Junon Jupin, duchesse d'Olympe, erra. En passant sur un bac à sable, ils trouveront un crabe si cancéreux qu'il ne passera pas l'été qui viendra de naître.
Au solstice, ils feront cuire le crustacé dans l'enfer des feux de la Saint-Jean en chantant des paillardises de moissonneurs et en fumant les cons joints de juin.
Puis ils iront cueillir des roses cerises et des cerises roses qui seront au meilleur de leur mois, de leur moi, voire de leurs égos égaux, de leurs épines et de leurs queues.
Enfin, après nombre de bains de mer, de fleuve et de soleil, ils rencontreront Jules juillet avec qui ils boiront un pastis en attendant Auguste Doute, sinon Samuel Godot, mais c'est une autre histoire.
 
et juin ne jure que par Junon
qui n'est pas une guenon
de Zeus non
 
Illustration : les Frères de Limbourg, (1412-1416 ?) Enluminure des Très Riches Heures du duc de Berry, juin.
 
 
Fin de loup

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Divers et d'autres saisons, #iCuls & haïkus

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article