ICul du plus jeune des février

Publié le 2 Février 2015

ICul du plus jeune des février
Doux enfants de la Chandeleur riez
Aux crêpes que février
Fait vriller
 
Note : ah, février, c'est le mois des loups en ascèse, des fils du Verseau, des lupercales et des crêpes en l'air, quantiques alors de leur recto ou de leur verso et surtout, de leur état final, dans la poêle ou par-terre...
 
Illustration : les Frères de Limbourg (1412-1416 ?) Enluminure des Très Riches Heures du Duc de Berry, février.
 
Fin de loup

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Divers et d'autres saisons, #iCuls & haïkus

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

werewolf 04/02/2015 15:46

A poêle, les leus !

martin-Lothar 06/02/2015 03:31

Werewolf, min fu, ce n'est plus de mon âge d'aller faire lupercales tout nu, armé d'un fouet pour faire peur aux minettes hein ! J'en ai un peu marre de me les geler ! (elles aussi, du reste) Bien à toi.

isidore datsinov 03/02/2015 14:53

Février fait briller.

Martin-Lothar 03/02/2015 22:03

Isidore : une autre rime aussi, mais ce n'est qu'un quart d'iCul — avant sa réforme — ( une demie vieille fesse quoi !) Feignant ! ^^
Tiens, tu as encore changé de blogue ? Bien à toi.

la Mère Castor 03/02/2015 10:22

Les crêpes en l'air, petites couvertures de l'hiver.

Martin-Lothar 03/02/2015 21:57

Mère Castor : oui, da, mais ce n'est pas le même genre, bien que la crêpe et le crêpe ont la même étymologie (latin crespus — frisé — qui a donné aussi crépu, mais avec un accent aigu cette fois ! Foutue langue que la nôtre, hein !) bien à toi.