Tsunami d'haïkus

Publié le 3 Janvier 2015

Tsunami d'haïkus
et du loup frivole
Soixante-six haïkus nuls
nippons ni mauvais
 
Les 30, 31 décembre et le 1er janvier 2015 — avant-hier, déjà — j'ai pondu furtif, sur le loftblogue déserté et titré Frivoli, 66 haïkus en logo-rallie, c'est-à-dire, à partir de 66 mots imposés.
...
Maintenant que vos vapeurs d'alcool et vos pets de foie gras sont dissipés, il est temps de vous aérer les neurones et de remettre vos méninges d'aplomb, bande de zombies festifs pleurnichards, et rien de tel à cet effet que de la poésie même nulle et naïve — qui ne le restera du reste bien moins que notre vieux monde ringard et déboussolé par tout et souvent pas grand-chose de nouveau sous son soleil.
 
 
Illustration : Hokusai « le Vieux Fou de la peinture » (1760-1849), La Grande Vague de Kanagawa, les Trente-six vues du mont Fuji (1831), Estampe « ukiyo-e » Japon, hémisphère nord.
 
Fin de loup

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #iCuls & haïkus, #Bloguerie

Repost 0
Commenter cet article

Stag 31/01/2015 23:10

"Nippons ni mauvais", c'est juste mais absolument pas permis et morfidable.

Martin-Lothar 02/02/2015 22:17

Salut Stag : oui, bon désolé, je suis comme ça, hein ! Bien à toi.