Questions du jour n° 420 (vains dieux ?) — ou des codes dénaturés

Publié le 29 Janvier 2015

Questions du jour n° 420 (vains dieux ?) — ou des codes dénaturés
Qui [quoi] sur cette terre n'est pas doué de sensibilité ?
 
Note : n'avez-vous jamais entendu le cri déchirant d'une carotte qu'on pèle ?
C'est qui, c'est quoi leur « animal » ?
Ces beaux humains du parlement n'ont-ils jamais lu les Animaux Dénaturés écrit en 1952 par Vercors ?
...
Un fœtus d'un mois est-il moins doué de sensibilité que tous les ânes bâtés décorés par milliers de la légion d'honneur ?
... 
N'ont-ils jamais lu Ubu Roi, dans la foulée ?
...
Savent-ils seulement ce qu’est le Code Civil (de 1804) et une constitution ?
Dans quel monde ces gens vivent-ils enfin, parfumés, inhibés, déjantés ainsi des pets, des chiasses, des vomis, des crachats, de l’acné, des tics, des lubies, des cauchemars et des rots du premier venu, pleurnichard de sa mère ou des ses bourreaux ou portant éventuellement un drapeau des plus fluo et des plus faux (false flag, en anglais) ?
Dig it (réfléchissez, en frankistanais)
Je vous aurai prévenus hein !
 
Fin de loup

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Angoisses, #Bestiaire, #Quantisme

Repost 0
Commenter cet article

Agg 29/01/2015 20:34

Quand je songe aux kilos de viandes que j'ai avalés et à tous les insectes que j'ai liquidés depuis l'âge tendre... Et puis, ces mots très durs, que j'ai adressés à Médor, dans un élan de colère, ce fameux jour de mai 1997, pour une simple histoire de canapé souillé... Si j'avais su !

Martin-Lothar 30/01/2015 20:26

Agg : je pense que depuis 1997, il y a prescription. Mais ne recommencez jamais un tel crime parce que Médor va pouvoir bientôt porter plainte et vous faire faire payer une amende salée, sinon vous foutre dans un chenil de basse-fosse. Ah mais ! (Quant à moi, je ne dérangerai plus mon crocodile pour prendre mon bain. J'irai me laver chez ma voisine)